Comment choisir son chauffage d’appoint ?

Lors du passage de l’hiver au printemps ou de l’été à l’automne, les températures intérieures peuvent être trop élevées pour déclencher le chauffage central. Elles peuvent être aussi trop basses pour vivre confortablement. Acheter un chauffage d’appoint est alors une solution pour chauffer localement et de manière ponctuelle. Zoom sur les critères à prendre en compte pour choisir un chauffage d’appoint.

QueLlE énergie choisir ?

Un chauffage d’appoint fonctionne de façon autonome à l’électricité, au gaz, au pétrole ou au fioul. Pour savoir quel chauffage d’appoint choisir, vous pouvez prendre en compte l’énergie et son efficacité de chauffe :

  • L’électricité est la solution la plus énergivore mais monte vite en température ;
  • Le gaz ou le pétrole sont deux énergies permettant de profiter d’une chaleur restant plus longtemps dans la pièce avec un chauffage d’appoint électrique.

Les poêles à bois ou à fioul peuvent aussi être considérés comme des chauffages d’appoint car ils sont très efficaces pour compléter un chauffage central. Néanmoins, installer ces poêles nécessite de les relier à un conduit d’évacuation : il est impossible de les déplacer.

Quelles sont les différentes technologies de chauffe ?

Outre l’énergie, il y a la technologie de chauffage d’appoint à choisir. Pour ceux fonctionnant à l’électricité, vous retrouvez les radiateurs soufflants qui ont l’avantage d’être peu couteux. Le radiateur à bain d’huile électrique diffuse une chaleur agréable. Les convecteurs mobiles ont une inertie thermique quasi nulle. Enfin la cheminée électrique est appréciée pour son côté esthétique.

 

En ce qui concerne les chauffages d’appoint au gaz, vous avez le choix entre un poêle à catalyse, à infrarouge ou à infrableu. Le plus esthétique reste le chauffage gaz à infrarouge.

Quelle puissance choisir pour un chauffage d’appoint ?

L’un des critères à prendre en compte pour bien choisir un chauffage d’appoint est la puissance nécessaire. Vous devez connaître la surface de la pièce où vous souhaitez installer principalement votre équipement. Pour définir la puissance dont vous avez besoin, sachez qu’il faut compter en moyenne 100 W par m². Cette donnée peut être revue à la baisse si votre logement est bien isolé par exemple. Au contraire, vous devez peut-être revoir à la hausse cette moyenne de 100 W si votre habitation est mal isolée.

Quels sont les avantages et les inconvénients de chaque solution ?

Pour vous aider à choisir votre chauffage d’appoint, voici un tableau présentant les principaux avantages et inconvénients des équipements fonctionnant à l’électricité ou au gaz.

Énergie du chauffage d’appoint

Avantages

Inconvénients

Électricité

  • Facile à entretenir et à utiliser
  • Chauffe immédiatement
  • Solution la plus accessible financièrement
  • Inertie thermique quasiment inexistante
  • Énergivore

Gaz

  • Bonne inertie thermique
  • Facile à installer
  • Parfaits pour un chauffage de grande surface
  • Poids du combustible
  • Parfois une odeur désagréable se dégage du chauffage
  • Appareil généralement peu esthétique

Le saviez-vous ?

Avant d’acheter votre appareil, veillez à ce qu’il soit conforme aux normes. Pour un chauffage d’appoint au gaz, il doit présenter la norme NF EN 449 Gaz. Un chauffage d’appoint électrique doit respecter la norme NF C 15-100.