Remplacement des lampes halogènes : quelles alternatives choisir ?

Les lampes halogènes jouissaient d’une certaine popularité auparavant, notamment en raison de leur coût modéré. Depuis le 1er septembre 2018, elles n’ont toutefois plus droit de cité en France et ne peuvent plus être commercialisées. En cause, leur consommation d’énergie excessive et leur inefficacité. Par quoi faut-il remplacer les lampes halogènes vieillissantes de nos habitations ? Focus sur les principales alternatives.

Rappel : pourquoi les ampoules halogènes sont-elles interdites ?

L’interdiction des ampoules halogènes était motivée par plusieurs raisons :

 

  • Les ampoules halogènes produisent plus de chaleur que de lumière

En effet, seulement 7 % de l’énergie consommée par les lampes halogènes est véritablement transformée en lumière. L’efficacité était donc loin d’être au rendez-vous.

 

  • Réduire la consommation électrique des ménages

Les lampes halogènes consomment trop d’électricité et une utilisation trop importante de ces dernières au sein des habitations allait de pair avec des factures d’électricité élevées.

 

  • Un recyclage complexe

Les matériaux composant les ampoules halogènes sont difficiles à recycler car particulièrement toxiques pour certains. Les alternatives actuelles, bien qu’imparfaites, sont plus respectueuses de l’environnement.

Bon à savoir

Les lampes halogènes ne peuvent plus être commercialisées sur le sol français, mais elles restent encore disponibles chez certains commerçants. Ces derniers sont en effet autorisés à vider leur stock afin d’éviter les pertes financières.

Les ampoules LED, l’alternative la plus adaptée pour remplacer l’halogène

Les ampoules LED (pour light-emitting diode, ou diode électroluminescente en français) constituent la meilleure alternative pour remplacer les ampoules halogènes. Malgré leur coût à l’achat plus élevé (et qui pouvait auparavant susciter quelques freins chez les consommateurs), elles sont plus avantageuses sur le long terme et cela sur plusieurs plans. En effet, les ampoules LED :

  • consomment peu d’électricité ;
  • résistent mieux aux chocs et au froid ;
  • chauffent peu, ce qui réduit les risques de brûlures pour les utilisateurs ;
  • sont cinq fois plus durables. Les ampoules LED dureraient en moyenne jusqu’à 40 000 heures selon l’Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) contre 2 000 à 3 000 heures pour les ampoules halogènes.

Les ampoules fluocompactes

Autre alternative pour remplacer les lampes halogènes, les ampoules fluocompactes, aussi appelées lampes basse consommation (LBC). Ce type d’ampoule possède, tout comme les ampoules LED, un certain nombre d’avantages. On notera ainsi que, les ampoules fluocompactes :

  • chauffent peu ;
  • affichent une durée de vie plus longue que les lampes halogènes avec une moyenne de 8 000 heures ;
  • sont particulièrement adaptées aux pièces qui restent longtemps allumées car elles s’allument progressivement.

Autre atout de ce type d’ampoule, leur prix, qui est moins important que celui des ampoules LED.

Quelques conseils pour bien choisir ses ampoules

Pour bien choisir ses ampoules au quotidien et optimiser ses dépenses, quelques éléments, mentionnés sur l’emballage du produit, doivent être pris en considération :

  • la durée de vie en heures des ampoules ;
  • l’étiquette énergie, qui note les performances de l’ampoule de A++ à G (A++ étant la meilleure « note ») ;
  • le flux lumineux, qui est exprimé en lumens. Plus la valeur est élevée, plus l’ampoule émet de la lumière ;
  • le nombre de cycles d’allumage-extinction possibles.

D’autres éléments sont également à prendre en considération, en matière de confort notamment, comme la température de couleur, la compatibilité de l’ampoule avec un variateur ou encore le type de douille.