Les normes de granulés et les certifications Din+, NF et EN+

La production de granulés de bois est encadrée par un certain nombre de normes et de certifications garantissant la qualité du produit vendu. Quelles sont les normes et certifications à connaître pour choisir le bon pellet ?

Normes et certifications : quelles différences ?

Les normes constituent une référence commune pour les fabricants de pellets, leur indiquant les caractéristiques à respecter pour produire du pellet de qualité. Les normes ne sont pas obligatoires mais elles sont vivement conseillées. Les certifications résultent d’une démarche volontaire des fabricants qui souhaitent prouver la qualité de leurs pellets en certifiant qu’ils suivent les normes en vigueur. Choisir un pellet répondant aux normes et certifié est la garantie d’utiliser un produit de qualité.

Granulés de bois : que dit la norme ?

La norme européenne EN 14 961-2 est la principale norme encadrant la production de granulés de bois en Europe. Elle fixe les caractéristiques à atteindre pour obtenir un pellet de qualité. À noter que la norme européenne existe aussi à l’international sous la terminologie EN ISO 17 225-2.

Voici un tableau récapitulant toutes les caractéristiques physiques de la norme EN 14961-2 ou ISO 17225-2 pour les granulés de catégorie A1 (chauffage domestique) :

Caractéristiques
Diamètre 6 mm ± 1 ou 8 mm ± 1
Longueur Comprise entre 3,15 mm et 40 mm
Humidité Maximum 10 %
Cendres Maximum 0,7 %
Résistance mécanique Minimum 97,5 %
Taux de fines Maximum 1 %
Additifs Maximum 2 %
Pouvoir calorifique inférieur (PCI) Compris entre 4 600 et 5 300 kWh/kg
Masse volumique apparente Minimum 600 kg/m3
Origine matière première Bois vierge (naturel)
Température de fusion des cendres Minimum 1 200°C
Azote Maximum 0,3 %
Soufre Maximum 0,03 %
Chlore Maximum 0,02 %
Contrôle des métaux lourds Oui
  • Caractéristiques
    • Diamètre 6 mm ± 1 ou 8 mm ± 1
    • Longueur Comprise entre 3,15 mm et 40 mm
    • Humidité Maximum 10 %
    • Cendres Maximum 0,7 %
    • Résistance mécanique Minimum 97,5 %
    • Taux de fines Maximum 1 %
    • Additifs Maximum 2 %
    • Pouvoir calorifique inférieur (PCI) Compris entre 4 600 et 5 300 kWh/kg
    • Masse volumique apparente Minimum 600 kg/m3
    • Origine matière première Bois vierge (naturel)
    • Température de fusion des cendres Minimum 1 200°C
    • Azote Maximum 0,3 %
    • Soufre Maximum 0,03 %
    • Chlore Maximum 0,02 %
    • Contrôle des métaux lourds Oui
Previous
1/4
Next

Cette norme européenne ne prend pas en compte l’essence de bois du granulé, ni sa couleur car ces deux éléments n’influent pas sur la qualité du chauffage.

Certifications NF, DIN+, EN+ : de quoi parle-t-on ?

Les fabricants de pellets qui prennent en compte la norme européenne et ses critères pour produire leurs granulés de bois, peuvent prétendre à 3 certifications : la certification NF, DIN Plus et EN Plus.

DIN Plus : la certification de référence en matière de pellet de qualité

Créée en 2008, DIN Plus est une certification allemande, qui répond aux recommandations des normes EN 14961-2 et ISO 17225-2. Elle est délivrée par DIN CERTCO. Au moment d’acheter du granulé de bois, il convient de vérifier si la marque est certifiée DIN Plus, gage de qualité et de conformité du pellet, en raison des différents contrôles réalisés, tant au niveau du produit fini (le pellet) qu’au niveau de l’usine et de ses processus de production. Lors des tests de contrôle DIN CERTCO, certains points sont particulièrement analysés comme :

  • la masse volumique du pellet ;
  • sa résistance mécanique ;
  • sa température de fusion ;
  • son taux d’humidité ;
  • l’origine du bois utilisé.

Des contrôles peuvent être réalisés sans prévenir les usines inspectées au préalable. La certification DIN Plus est valable 5 ans et peut expirer à tout moment en cas de non-conformité du pellet produit, notamment.

NF biocombustibles solides granulés

Il s’agit d’une certification française qui catégorise les pellets en trois catégories différentes :

  • le bois haute performance pour tous les poêles ;
  • le bois standard pour certains poêles et chaudières car le taux de cendre et de particules fines est plus élevé ;
  • le bois qualité industrielle destiné aux professionnels.

EN Plus : la certification européenne

La certification européenne EN Plus ne se contente pas de suivre scrupuleusement la norme EN 14961-2, elle va au-delà de ses prescriptions et inclut notamment la part de bois certifié utilisé (PEFC et SFC). À la qualité-même du pellet, s’ajoute la qualité de la logistique et de la livraison. 860 professionnels possèdent la certification EN Plus.

Quelles différences entre ces différentes certifications ?

Quelques différences existent entre ces trois certifications, notamment au niveau de la masse volumique, et du pouvoir calorifique. La certification NF propose du pellet dont la masse volumique est comprise entre 650 et 700 km/m3, tandis que les certifications DIN+ et EN+ ont une masse volumique supérieure à 600 km/m3. Le PCI d’un pellet certifié DIN+ et EN+ est identique, tandis qu’il est supérieur à 4 600 kWh/kg pour la certification NF.

Bon à savoir

La certification détenue par le fabricant est indiquée sur le paquet de pellets vendu ou sur la facture de livraison. Vérifiez bien avant de commander que votre pellet est de qualité.