Fabrication des pellets : ce qu’il faut savoir

Les pellets, également appelés granulés de bois, sont des cylindres de bois utilisés comme combustible pour les chaudières et certains modèles de poêles. Leur avantage ? Ils constituent une source d'énergie à la fois naturelle, durable et d'une grande efficacité. Mais comment sont-ils fabriqués ?

Pellets de bois : une production sans abattage

Les pellets de bois se présentent sous la forme de cylindres, d'une dimension comprise entre 15 et 25 mm pour un diamètre de l'ordre de 8 mm tout au plus (6 mm pour les poêles et 8 mm pour les chaudières industrielles). La technique de fabrication des pellets n'impose aucun abattage d'arbres, puisqu'ils sont issus de déchets non-traités ayant pour origine l'industrie du bois. Il s'agit donc d'une source d'énergie maligne, tant du point de vue économique qu'environnemental, puisque les granulés de bois permettent de recycler et de valoriser des éléments destinés initialement à la destruction.

 

La fabrication des pellets en détail

La fabrication des granulés de bois passe par un processus entièrement automatisé. Celui-ci traite de grosses quantités de bois récupérées dans l'industrie du même nom, selon les étapes suivantes :

  • la récupération de plaquettes de bois. Celles-ci peuvent provenir de coupes en forêt ou d’une usine de production (dans laquelle on fabriquerait du parquet ou des palettes par exemple) ;
  • le stockage du bois « source », dans des silos intérieurs ou extérieurs ;
  • le broyage du bois. Il se fait de manière automatisée, dans un silo à sciure.
  • le séchage. Ce processus dépend des usines de pellets, mais en général, c'est une chaudière biomasse qui est mobilisée, alimentée par d'autres résidus de bois ;
  • la séparation des sciures, suivi d'un criblage fin ;
  • la production des pellets. C'est l'étape qui donne au produit son aspect final. Elle se passe dans une presse à granulés ;
  • le refroidissement des pellets ;
  • le tamisage, afin d'éliminer les produits non-conformes ;
  • le dépoussiérage des pellets.

Finalement, les pellets chargés en vrac dans des camions sont envoyés vers une autre chaîne, dite de packaging, afin qu'ils soient placés dans des sacs en vue de leur commercialisation.

Se chauffer au pellet : un bilan carbone neutre

Les pellets de bois constituent une source énergétique intéressante, dans l'optique d'une réduction globale de l'empreinte carbone. Ils présentent en effet un bilan neutre : les émissions de CO2 générées par la combustion du bois nécessaire à leur fabrication ne sont pas supérieures aux émissions du bois qui se décompose de manière naturelle. Mieux : durant le processus de fabrication des granulés de bois, il est possible de récupérer la chaleur produite pour la réinjecter dans un système de chauffage, via une centrale de cogénération.

La composition des pellets, tout comme leur impact environnemental, rend cette source d'énergie très intéressante. Ce n'est donc pas pour rien qu'elle se développe aujourd'hui, en France comme à l'international.