Poêle à double combustion : qu’est-ce que c’est ?

Un poêle à bois double combustion est aussi appelé poêle post-combustion. Cet équipement séduit de plus en plus les foyers français. Pourquoi ? Car il présente l’avantage d’être plus économique et plus écologique qu’un poêle classique. Quel est son fonctionnement ? Comment obtenir une bonne double-combustion ? Quels sont ses avantages ? Tout ce que vous devez savoir, avec Total.

 

Comment fonctionne un poêle à bois à double combustion ?

Un poêle à double combustion est doté d’une seconde arrivée d’air permettant de profiter d’une agréable chaleur dans tout le foyer.

 

Principe de la combustion du bois

Pour comprendre comment marche un poêle à double combustion, il faut savoir quel est le fonctionnement d’une simple combustion. Lorsqu’un feu est allumé et que du bois brûle, il y a une réaction entre le bois (combustible) et le dioxygène de l’air (comburant). L’arrivée d’air d’un poêle permet d’entretenir le feu mais limite l’exploitation du potentiel énergétique du combustible.

 

Principe de la double combustion du bois

Un poêle à double combustion présente une seconde arrivée d’air. Celle-ci assure l’alimentation en comburant qui va permettre au gaz de s’enflammer. Lorsque les gaz brûlent, un maximum d’énergie et donc de chaleur est produit. Certains poêles sont équipés d’un foyer secondaire destiné à la combustion des gaz.

 

 

Comment obtenir une bonne double combustion ?

 

Le fonctionnement d’un poêle à double combustion permet en théorie de profiter d’une performance énergétique plus intéressante qu’avec un poêle classique.

 

Faire une bonne flambée

Il est indispensable de créer une bonne flambée dans le foyer principal afin que la double combustion soit la plus efficace possible. Bien faire monter la température dans le foyer principal en utilisant la première arrivée d’air est primordial. Vous avivez ainsi le feu, élément indispensable au bon fonctionnement d’un poêle à double combustion.

 

Choisir un bois de qualité

La qualité du bois utilisé joue sur les performances du poêle. Il faut prendre en compte :

  • L’essence du bois, les feuillus durs sont recommandés ;
  • L’humidité du bois, le bois sec étant particulièrement adapté pour un rendement énergétique optimisé ;
  • L’origine du bois, privilégier un bois certifié PEFC.

Bien choisir son bois permet également d’optimiser ses coûts de chauffage.

 

Le saviez-vous ?

Total propose un bois de qualité : les TOTAL Bûches Premium. Ces bois rassemblent tous les critères essentiels pour un feu de bois optimal.

 

Quels sont les avantages d’un poêle à double combustion ?

 

Un poêle à bois à double combustion présente plusieurs atouts à l’usage. Tout d’abord, il présente un rendement très intéressant, pouvant aller jusqu’à 80 %. La seconde arrivée d’air brûlant les gaz, la combustion est maximale d’où un rendement de l’appareil boosté.

Autre avantage d’un poêle à double combustion : l’émission de particules polluantes est limitée grâce à la combustion des gaz. C’est un équipement plus respectueux de l’environnement qu’un poêle classique.

Enfin, les mauvais gaz étant brûlés, l’encrassement du conduit et de la vitre est également moindre. L’entretien d’un poêle à double combustion est simple. Il faut toutefois penser à effectuer le ramonage de l’équipement.