Comment améliorer le tirage de sa chaudière bois ?

Un bon tirage doit être équilibré, c’est-à-dire qu’il ne doit être ni trop fort, ni trop faible. Si le tirage de votre chaudière à bois semble trop faible, il va falloir effectuer quelques réglages pour l’améliorer. Suivez la marche à suivre pour un bon tirage de chaudière à bois.

 

Tirage chaudière bois : aspirateur de fumée ou régulateur de tirage ?

 

Pour améliorer le tirage d’une chaudière à bois, il existe deux moyens à votre disposition : l’aspirateur de fumée ou le régulateur de tirage.

  • L’aspirateur de fumée

Ce type d’installation permet d’améliorer le tirage de la chaudière à bois en aspirant les fumées facilitant par la même occasion leur évacuation. Il se place à la sortie du conduit et crée une dépression régulière dans le conduit. Les retours de fumées et de gaz toxiques sont ainsi totalement éliminés. Il existe deux types d’aspirateurs de fumées. D’un côté, les aspirateurs fonctionnant au vent et de l’autre, les aspirateurs de fumées évacuant les fumées par extraction mécanique.

 

  • Le régulateur de tirage pour chaudière à bois

Le régulateur de tirage, comme son nom l’indique, permet de réguler la dépression dans le conduit. Composé d’un clapet d’ouverture et d’un contrepoids, le régulateur de tirage se place sur une partie du conduit de raccordement. Son mécanisme laisse entrer de l’air frais pour maintenir un tirage constat et limiter la dépression. Si le tirage est trop fort, le clapet s’ouvre et s’il est trop faible, il reste fermé. À noter que le seuil de dépression permettant au régulateur de s’activer ou non, est réglé par l’utilisateur de la chaudière au moment de sa pose.

 

 

Qu’est-ce que le tirage de la chaudière à bois ?

 

Le tirage naturel d’une chaudière à bois désigne la réaction physique provoquée par la différence de température entre le foyer de combustion très chaud et la sortie du conduit débouchant à l’extérieur. Cette différence de température crée un mouvement d’air ascendant qu’on appelle le tirage. Plus la différence entre les températures est élevée plus le tirage est fort et inversement, plus elle est basse et plus le tirage est faible.

 

Comment savoir si le tirage de la chaudière à bois n’est pas optimisé ?

 

Si le tirage est trop faible, les fumées ne sont pas évacuées correctement ce qui risque de créer un refoulement des fumées dans le logement. Si le tirage est trop fort, le bois se consume plus rapidement. La flamme est vive mais la chaleur diffusée n’est pas aussi forte que prévu car elle s’échappe plus rapidement dans le conduit. Un tirage optimisé garantit une bonne performance de la chaudière et des économies de combustibles, promettant à terme des économies d’argent.

 

Bon à savoir

Le conduit de fumée de la chaudière à bois joue aussi un rôle important dans le tirage de l’installation. Son diamètre doit être égal ou supérieur à celui de la sortie des fumées et sa longueur doit être de quatre mètres minimum. Il doit être nettoyé régulièrement et présenter le moins d’obstacles possible (déviations, obstructions, etc.).