Skip to content

Bruit d’un poêle à bois : qu’en est-il ?

Vous cherchez à équiper votre logement d’un poêle à bois mais vous vous posez des questions sur les caractéristiques acoustiques de ce type de chauffage ? Y a-t-il des modèles qui font plus de bruit que d’autres ? Le point sur les différents bruits d’un poêle à bois et les solutions si vous trouvez que votre appareil est anormalement bruyant.

 

Poêle à bûches et poêle à pellets : un niveau de bruit différent

 

Les combustibles pour un poêle à bois sont sous les formes de bûches ou de pellets (granulés). Si vous hésitez entre ces deux bois de chauffage, vous devez savoir que le bruit d’un poêle à bûches est différent d’un poêle à pellets.

 

Quel bruit pour un poêle à bûches ?

Vous souhaitez voir les flammes du feu danser tout en entendant leur doux crépitement ? Le poêle à bûches semble être l’appareil fait pour vous. Comme il fonctionne par rayonnement et qu’il est dépourvu d’un moteur électrique pour charger le combustible, les sons que vous percevez lorsqu’il est en fonctionnement sont ceux du bois qui brûle principalement. Les nuisances sonores peuvent être un peu plus importantes lorsque vous attisez le feu mais elles restent de courte durée, vous permettant de profiter de votre poêle à bois sans être incommodé.

 

Pourquoi un poêle à pellets est bruyant ?

Le bruit d’un poêle à pellets est généralement plus dérangeant que le bruit d’un poêle à bûches. Les modèles les plus répandus sont les poêles à pellets ventilés. Leur fonctionnement a une incidence sur le bruit qu’ils font. Les nuisances sonores d’un poêle à pellets ventilé sont dues :

  • Au moteur électrique de l’appareil ;
  • À la vis sans fin qui achemine les pellets du réservoir au foyer ;
  • Au ventilateur d’extraction des fumées ;
  • Aux pellets qui tombent dans le foyer.

Il existe des poêles à pellets à convection naturelle offrant un fonctionnement plus silencieux.

 

La nuisance sonore reste une notion subjective, propre à chacun. Si le niveau de bruit d’un poêle à bois est un de vos critères pour choisir votre nouvel appareil, essayez de voir les modèles qui vous intéressent en train de chauffer. Pensez à vous renseigner auprès de vos proches, de vos collègues et/ou à demander en magasin s’il est possible de voir les poêles à bois que vous visez en fonctionnement.  

 

 

Quelles solutions pour un poêle à bois qui fait un bruit anormalement élevé ?

 

Vous faites fonctionner votre chauffage au bois et le bruit qu’il émet vous paraît plus important que d’ordinaire ? Peut-être que des dysfonctionnements sont à l’origine de ces nuisances sonores inhabituelles.

 

Vérifier l’encrassement du conduit

Un poêle en fonctionnement va faire tomber des morceaux de suie dans le foyer si le conduit est encrassé. Si, lorsque vous réalisez vos vérifications, vous constatez que de la suie est accrochée aux parois de votre conduit de fumée, faites appel à un professionnel pour procéder à un ramonage.

 

Contrôler l’état du joint de porte

Lorsque vous utilisez votre poêle à bois, chaque ouverture et fermeture de la porte use un minimum le joint. Ce joint assure une étanchéité et une isolation phonique optimale lorsqu’il est neuf. Si vous constatez que le joint de votre poêle à bois s’effiloche et/ou que la vitre s’encrasse plus rapidement, il n’assure donc plus pleinement ses fonctions. Rapprochez-vous alors du constructeur de votre appareil afin de le faire changer.

 

 

Voiture, moto, maison ou loisirs : recevez chaque mois nos conseils, offres et bons plans.