Quels sont les avantages et limites des granulés ?

Les granulés de bois, aussi appelés pellets, sont des combustibles issus de résidus des scieries. Après avoir été compactés et asséchés, ces résidus deviennent des granulés qui servent à alimenter des chaudières spécialement conçues pour les poêles. Cette solution de chauffage présente bien des avantages contrebalancés par peu d’inconvénients.

Granulés de bois : les points forts

Parmi les énergies de chauffage, le granulé de bois est un combustible qui comporte de nombreux avantages, que ce soit en termes de pouvoir calorifique, de prix et d’environnement.

 

  • Fort pouvoir calorifique

Le granulé est le combustible issu du bois le plus performant en termes de rendement. Son pouvoir calorifique est compris entre 4,6 kWh de PCI/kg et 5,3 kWh de PCI/kg, contre 3,8 kWh de PCI/kg pour des bûches de bois classiques. Cela s’explique par sa forte densité et le peu d’humidité qui le composent. De fait, en combustion, 90 % du pellet permet de produire de la chaleur.

 

  • Un combustible respectueux de l’environnement

La combustion du granulé de bois n’engendre pas de pollution de l’air intérieur. Grâce à sa composition, il dégage moins de poussières et de polluants atmosphériques qu’une bûche de bois classique. Par ailleurs, le pellet est constitué à 100 % de résidus de bois (sciures et copeaux) et est donc considéré comme une énergie renouvelable, au bilan carbone neutre. Enfin, il est régi par des normes très strictes qui visent notamment à garantir la gestion des forêts de manière respectueuse.

 

Bon à savoir

Les pellets Total Pellets Premium bénéficient des certifications Din+, NF et EN+.

  • Un prix attractif

Parmi les principaux avantages du pellet figure son prix attractif. Le pellet est un combustible plus compétitif en termes de prix que les autres énergies de chauffage, d’autant que le marché du bois est plus stable.

 

  • Une livraison facile

Le pellet est conditionné de deux façons : en sachet de 15 kg ou en vrac. Les sachets de 15 kg sont aisément transportables dans le coffre d’une voiture. Il peut également être livré sous la forme de palette de sachets équivalente à une tonne de combustible ou en vrac. Cette dernière forme de livraison est préconisée lorsque le pellet est stocké dans un silo prévu à cet effet.

 

  • Un combustible pratique à entreposer

Le pellet est moins encombrant que des bûches de bois puisqu’une tonne de pellets équivaut à 1,5 mètre cube. Il est plus facile à stocker, soit en empilant les sachets soit dans un silo dédié.

 

  • Un équipement programmable

Les granulés de bois fonctionnent dans les chaudières et les poêles spécifiques. Ces équipements sont programmables et automatisables. L’alimentation en combustible, le temps de chauffage et la température de combustion sont réglables. Ces éléments contribuent à garantir un rendement optimal et à réaliser des économies d’énergie et d’argent.

 

  • Un équipement éligible à des aides financières

Les installations fonctionnant avec des granulés de bois sont éligibles à de nombreuses aides financières de l’État, comme le Crédit d’impôt pour la transition énergétique de 30 % mais aussi l’éco-prêt taux zéro et la prime énergie, tout comme le taux de TVA réduit à 5,5 % et les diverses subventions locales de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat).

Bon à savoir

Total octroie des aides financières pour certains travaux d’économies d’énergie comme l’installation d’un poêle à granulés de bois. Testez votre éligibilité.

  • Un entretien moindre

S’il faut entretenir son équipement de chauffage à pellets régulièrement pour retirer la cendre et ramoner le conduit, ce type d’installation demande moins d’entretien qu’une installation au bois classique puisque le taux de cendres est inférieur à 1 %.

 

 

Quelles sont les limites des pellets ?

Comme toute énergie de chauffage, les granulés de bois comportent quelques inconvénients qu’il faut connaître avant d’opter pour ce genre de combustible.

 

  • Un combustible sensible à l’humidité

Le principal inconvénient du pellet est sans doute sa sensibilité à l’humidité ambiante. Contrairement aux bûches de bois qui peuvent être stockées n’importe où, le pellet doit être entreposé dans un espace dédié et sec pour éviter qu’il ne perde son pouvoir calorifique.

 

  • Un équipement bruyant

Les chaudières et les poêles fonctionnant avec le pellet sont en général plus bruyants que les équipements alimentés par d’autres énergies. Pour réduire la gêne qui peut exister, il est conseillé d’investir dans une installation avec un système par aspiration, ou d’opter pour une programmation adaptée (heures de chauffe à privilégier, par exemple).

 

  • Un équipement plus cher à l’achat

Si des aides financières existent pour adoucir la facture, l’achat d’un équipement à pellets est plus cher que la plupart des installations au bois.

 

En conclusion : les granulés de bois sont plus avantageux

Ces quelques inconvénients du pellet ne suffisent pas à contrebalancer les nombreux avantages qu’il possède. Choisir un chauffage aux granulés de bois reste donc une solution rentable, tant sur le plan économique, qu’énergétique.