Quels sont les avantages et inconvénients du chauffage au gaz naturel ?

Vous allez bientôt remplacer votre système de chauffage et vous vous intéressez au chauffage au gaz ? Prix du gaz, diffusion de la chaleur, compatibilité avec d’autres énergies, etc. : focus sur les principaux avantages et inconvénients du chauffage au gaz.

Quels sont les avantages du chauffage au gaz naturel ?

Découvrez les principaux avantages du chauffage au gaz naturel.

 

  • Un prix compétitif

Le gaz naturel fait encore partie des énergies de chauffage les moins onéreuses à l’heure actuelle pour les habitations individuelles. Il demeure en effet moins cher que le fioul domestique, le propane et l’électricité.

 

  • La répartition de la chaleur

Le chauffage au gaz apporte une chaleur douce et agréable qui n’assèche pas l’air. Cette chaleur se répartit de manière harmonieuse et apporte un confort thermique non négligeable aux habitants du logement.

 

  • La possibilité de chauffer son eau

Selon sa puissance, une chaudière à gaz peut aussi servir à chauffer l’eau à la demande. Vous pourrez ainsi profiter d’eau chaude à tout moment de la journée, même après le passage de plusieurs membres de la famille.

 

À noter que vous pouvez aussi opter si vous le souhaitez pour un chauffe-eau au gaz avec un ballon de stockage.

 

  • Une énergie d’avenir

Même s’il s’agit d’une énergie fossile, le gaz naturel semble avoir encore quelques années devant lui. Il existerait encore l’équivalent de 230 ans de réserves dans le monde.

 

  • Compatibilité avec d’autres énergies

Vous avez la possibilité de coupler la chaudière à des panneaux solaires et un chauffe-eau. Cela vous permettra de réaliser des économies sur votre facture de gaz.

 

  • Esthétique des émetteurs de chaleur

Les radiateurs se déclinent dans de nombreuses formes et couleurs. Chacun trouvera des émetteurs de chaleur adaptés au style de son intérieur.

Et si vous n’appréciez pas les radiateurs, vous pouvez toujours vous laisser tenter par un plancher chauffant, une solution aussi compatible avec une chaudière à gaz.

 

  • Le contrôle de la température

Les chaudières à gaz moderne peuvent aisément être couplées à des dispositifs de régulation de la température comme des programmateurs de chauffage. Vous pouvez ainsi régler les périodes de chauffe et la température des pièces en fonction de vos temps de présence et de vos congés. Le réglage de la température vous permet d’optimiser votre consommation de gaz.

 

 

  • La taille des chaudières

Contrairement à certaines idées reçues, les chaudières à gaz ont évolué et il existe des modèles relativement compacts sur le marché. Cela offre davantage de liberté concernant le lieu d’installation.

 

  • Des aides à l’achat

L’acquisition de certains modèles de chaudières gaz performantes et modernes neuves donne droit à certaines aides financières et/ou fiscales. Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), éco-prêt à taux zéro, prime énergie des fournisseurs d’énergie comme Total, aides régionales, etc. : n’hésitez pas à vous renseigner en amont de l’installation de votre système de chauffage au gaz afin de savoir à quelles aides vous êtes éligible.

 

 

  • La liberté de choix du fournisseur

En habitat individuel, il est possible de choisir le fournisseur de gaz de son choix. Cela permet de choisir les offres tarifaires les plus intéressantes et d’optimiser ses dépenses énergétiques.

 

 

  • Émission de gaz nocifs

La combustion du gaz naturel ne crée pas de cendre, suie ou fumées mais surtout de la vapeur d’eau et de l’oxyde de soufre. Elle génère en outre moins de d’oxyde d’azote et de dioxyde de carbone que le fioul ou le charbon.

 

  • Approvisionnement en énergie

Contrairement au chauffage au fioul, au bois ou au propane, se chauffer au gaz naturel a l’avantage d’offrir une alimentation continue. Nul besoin d’effectuer des commandes régulières ni de se rendre disponible pour accueillir et gérer la livraison pendant la période de chauffe.

Quels sont les inconvénients du chauffage au gaz ?

Focus sur les principales limites du chauffage au gaz. Il est important d’en prendre connaissance lorsque l’on s’intéresse à cette solution. 

 

  • Le chauffage au gaz dans l’habitat collectif

Le chauffage au gaz est une solution intéressante en matière de coût dans une habitation individuelle. Dans l’habitat collectif, les habitants se partagent la note de chauffage chaque année. Cette mise en commun de la facture peut avoir un côté déresponsabilisant et il n’est pas rare que certains utilisent le gaz sans restriction et sans penser à optimiser leur consommation.

 

  • Le prix des chaudières

Les chaudières au gaz sont relativement onéreuses. Les modèles à condensation coûtent en moyenne entre 3 000 et 5 000 € tandis que les chaudières à micro-cogénération coûtent entre 12 000 et 20 000 €. Cela représente un investissement assez important qui peut mettre un certain temps à être rentabilisé.

 

  • Une énergie fossile

Le gaz naturel demeure une énergie fossile dont le stock diminue progressivement et qui est polluante (même si le gaz est probablement l’énergie fossile la plus propre à l’heure actuelle).

 

  • La disponibilité

Le gaz naturel est distribué sur le territoire par le biais d’un réseau de canalisations. Certaines zones géographiques sont toutefois moins bien desservies que d’autres et nécessitent des travaux de raccordement potentiellement coûteux.

 

  • La « volatilité » du prix du gaz

Le gaz est un produit fossile et est indexé sur les produits pétroliers. Cela a un impact sur le prix du gaz, même si pour l’heure, le gaz présente encore un prix compétitif grâce à l’encadrement des prix par l’État.